Par ailleurs, une équipe de lutte contre cette maladie a été dépêchée sur place samedi avec un renfort logistique pour appuyer l’équipe de Buta, chef-lieu de la province du Bas-Uélé, en attendant l’appui au niveau national.

La décision d’envoyer cette équipe a été prise au cours de la séance de travail qui a réuni, vendredi à Kisangani (nord-est), les représentants de l’OMS, de la MONUSCO, de l’UNICEF, de Médecins sans frontières et de la Division provinciale de la santé en vue de la mise en œuvre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola qui a fait deux morts depuis le 22 avril dernier dans la zone de santé de Likati.

Le ministre de la Santé publique,  Dr Oly Ilunga Kalenga, a annoncé vendredi la résurgence du virus Ebola depuis le 22 avril dans la zone de santé de Likati avec neuf (9) cas dont deux (2) décès.

Le ministre de la Santé a réfuté, à cette occasion, les rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux faisant état des cas d’Ebola à Kinshasa et à Kisangani.

«La population congolaise est invitée à ne pas céder à la panique et contrairement aux rumeurs circulant sur les réseaux sociaux ou autres, aucun cas d’Ebola n’a été signalé à Kinshasa ni à Kisangani ni ailleurs en RDC à l’exception de Namba à 45 km de Likati», a souligné Oly Ilunga.

Source:http://mobile.apanews.net/index.php/fr/news/lutte-contre-ebola-loms-apporte-son-appui-a-la-rdc