mardi , novembre 21 2017
Home / Afrique / Des volontaires de santé communautaire déployés dans la Province de Bas-Uélé pour contenir l’épidémie d’Ebola.
Unicef RDCongo

Des volontaires de santé communautaire déployés dans la Province de Bas-Uélé pour contenir l’épidémie d’Ebola.

KINSHASA / DAKAR / GENEVE / NEW YORK, 30 mai 2017 – Dans le but de contenir l’épidémie de la maladie à virus Ebola en République démocratique du Congo (RDC), 145 volontaires de la Croix-Rouge congolaise et des agents de santé communautaires formés avec l’appui technique de l’UNICEF ont été déployés dans la Province du Bas-Uélé pour fournir des informations de prévention aux populations locales, dont la plupart vit dans des régions éloignées et difficiles d’accès.

Dans ces régions qui sont peu habitées et qui bénéficient de peu de moyens de communication et de transport, des campagnes de sensibilisation nécessitent une collaboration étroite avec les chefs communautaires pour éviter que des rumeurs créent la panique et pour que les ménages reçoivent les bons messages pour se protéger contre la maladie. Des campagnes d’information sont organisées et les messages sont diffusés par la radio locale et par le biais de chefs religieux. “Il n’y a pas de traitement pour la maladie à virus Ebola”, a déclaré le Dr Tajudeen Oyewale, Représentant ai de l’UNICEF en RDC. “Nous avons vu dans les épidémies précédentes que travailler en étroite collaboration avec les travailleurs de santé et les communautés est le moyen le plus efficace pour informer rapidement le public sur les moyens de se protéger contre la maladie à virus Ebola et de prévenir la propagation de la maladie”.

Sous la coordination du Gouvernement et en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé, l’UNICEF a formé des bénévoles et des travailleurs communautaires sur la façon de chlorer l’eau, de désinfecter les foyers pour arrêter la maladie et sur des pratiques funéraires sécurisées, car les personnes décédées du virus Ebola sont contagieuses. Dans le cadre de sa réponse à l’épidémie, le Gouvernement a décidé de rendre gratuits les services de santé locaux dans la zone de santé affectée de Likati pendant toute la durée de l’épidémie, dans le but d’encourager la population locale à se rendre dans leur centre de santé en cas de maladie. En outre, grâce à des fonds de l’Union Européenne, un vol a pu être organisé et a permis entre autres à l’UNICEF d’envoyer des fournitures médicales et des médicaments pour équiper les établissements de santé dans la région de Likati. Depuis la déclaration officielle de l’épidémie par le Ministère de la Santé du pays, le 12 mai, deux personnes ont été déclarées positives à la maladie à virus Ebola, dont une personne est décédée. Afin d’éviter la propagation de la maladie, toutes les personnes atteintes de fièvre hémorragique sont suivies et leur sang est analysé, et la situation sanitaire de toutes les personnes qui ont été en contact avec un cas soupçonné sont étroitement surveillées. L’UNICEF a besoin de 2,8 millions de dollars américains pour répondre à l’épidémie de la maladie à virus Ebola en appui au Plan national d’intervention.

Source: http://ponabana.com/bas-uele-pour-contenir-lepidemie-debola/

About Alain

Check Also

Ebola: découverte prometteuse contre le virus

Un nouvel anticorps capable de neutraliser le virus Ebola a été découvert par des chercheurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *